Depuis 1459, la procession de Sainte Godelieve se déroule chaque année à Gistel. Le premier dimanche qui suit le 6 juillet, jour de sa fête, des centaines de figurants défilent en retraçant la vie de la sainte d'une façon très originale.
 
Godelieve van Gistel, une sainte flamande du 11e siècle, est née au château de Longfort, dans les environs de la ville française actuelle de Boulogne.
La jeune femme est donnée en mariage à Bertolf, fils du seigneur de Gistel, qui la répudie le jour même du mariage. Godelieve est maltraitée par sa belle-famille, privée de nourriture et même emprisonnée. Mais elle parvient à s'échapper et s'enfuit chez ses parents. Menacés de représailles par le père de Godelieve, Bertolf et sa famille font mine de se repentir. Godelieve retourne auprès de son époux car son intention avait toujours été de sauver son mariage. Mais Bertolf imagine un traquenard et en 1070, deux de ses domestiques étranglent Godelieve la nuit, avec un foulard. Les deux hommes jettent ensuite sa dépouille dans une mare.
 
Connue pour s'être toujours préoccupée des pauvres et des estropiés au cours de sa courte vie, Godelieve était considérée comme une sainte par le peuple. Mortifié, Bertolf finit par se repentir. Il entreprend un voyage à Rome pour obtenir le pardon et contracte une seconde union. Sa seconde épouse lui donne une petite fille aveugle, Edith. Selon la légende, la fillette aurait été guérie en se frottant les yeux avec l'eau de la mare dans laquelle avait été jetée la dépouille de Godelieve.
Ayant donné sa vie pour sauver son mariage, Godelieve est considérée comme l'emblème de la fidélité maritale.
 
Une dizaine d'années après sa mort, Drogo, un moine de l'abbaye de Bergues, a écrit « Vita Godeliph », le récit de la vie de Godelieve. Ce récit a été complété plus tard par d'autres détails et miracles qui ont donné une place importante au culte de Godelieve dans la Flandre catholique.
Peu après l'élévation de ses reliques (1084), des sœurs se sont établies à Gistel sur le lieu du martyre de la sainte, déjà très fréquenté et sanctifié. Ces sœurs suivaient la règle de Saint-Benoît. Bien qu'aucune certitude n'existe quant à la date de la fondation de l'abbaye de Gistel, un document de 1191 fait néanmoins expressément référence au culte que les sœurs vouaient à Sainte-Godelieve.
 

PARTAGEZ NOS REVES SUR

Nos félicitations! Investir dans le succès, c'est une bonne choix!

ou Je choisis un montant fréquemment choisi

J'autorise Brugge Foundation à publier mon nom comme donateur

Un virement classique nous fera tout autant plaisir. Tous les dons sont les bienvenus dans notre compte en banque BE59 5230 8078 6426 auprès de la Banque Triodos (BIC TRIOBEBB). Si vous voulez recevoir une attestation fiscale Belge (pour les dons qui excèdent €40 par an), utilisez la référence +++016/1780/00005+++ pour vos dons dans la compte en banque BE10 0000 0000 0404 (BIC BPOTBEB1) des Amis de Brugge Foundation chez la Fondation Roi Baudouin.

Contactez-nous si vous résidez en dehors de Belgique, d'autres règles fiscales sont d'application dans ce cas.